fbpx

Comparer les annonces

Les 5 règles d’une bonne annonce de mise en location

  • 2 août 2016
  • 0
Les 5 règles d’une bonne annonce de mise en location

Comment rédiger et bien présenter votre annonce de mise en location ? Maîtrisez les cinq règles d’une annonce efficace, et vous mettrez le maximum de chances de votre côté pour trouver vite et bien le bon locataire ! 

 

Une annonce efficace de mise en location passe par le soin particulier que vous apporterez au fond, mais aussi à la forme.

1. Soyez clair sur le montant du loyer.

En indiquant clairement le montant du loyer, charges comprises, vous vous éviterez des discussions inutiles et des mauvaises surprises de dernière minute, liées à un défaut de compréhension au départ. Il est préférable que le montant du loyer englobe celui des charges, mais qu’il se différencie bien des frais d’agence et de la caution demandée à l’entrée dans les lieux.

2. Soignez vos photos.

Votre bien aura beaucoup plus de chance d’être loué vite et bien si votre annonce comporte d’emblée de belles photos. Prenez le temps de les préparer avec soin ! Des photos efficaces ne se prennent pas en cinq minutes. Profitez d’un jour ensoleillé et d’un moment de la journée où la lumière est la plus favorable. Une pièce de vie est plus attractive quand elle est baignée de soleil… Cadrez vos photos le plus largement possible, de manière à ce que l’on visualise bien l‘espace. Privilégiez les angles de vue montrant les fenêtres. Si l’appartement est meublé, mettez de l’ordre et retirez tout objet trop personnel pour que l’on puisse facilement s’imaginer y habiter. Il est inutile de multiplier les vues : en général, une photo du salon, une photo de la cuisine et une photo de la salle de bains suffisent. La photo d’une chambre n’est pas obligatoire, à moins que celle-ci soit particulièrement remarquable. Préférez-lui la photo d’une vue extérieure ou d’un balcon si l’une ou l’autre constituent des points forts et que le nombre de photo est limité.

3.  Rédigez une annonce courte, mais informative.

Les effets de style sont inutiles : votre texte doit avant tout être informatif. Mais la liste des éléments clés qui caractérisent le bien doit être complète : surface, nombre de pièces, nombre de chambres… Précisez si la cuisine est équipée ou simplement aménagée (c’est-à-dire si elle ne comporte qu’un évier), si la (ou les) salle(s) de bains comporte(nt) une baignoire ou une simple douche, si les WC sont séparés, ainsi que la nature du chauffage (individuel ou collectif, électrique ou à eau chaude…), l’électricité aux normes, la présence de doubles vitrages, etc.

4. Hiérarchisez l’information.

Commencez par annoncer la situation géographique, le nombre de pièces, la surface et le montant du loyer comprenant les charges. Suivront les informations particulières à l’appartement, puis celles qui concernent les parties communes, enfin celles qui détaillent les avantages de la situation géographique.

5. Soyez positif.

Ne parlez que des avantages du bien (lumineux, calme, étage élevé…), des parties communes (jardin, ascenseur, gardienne…), du quartier (proximité des transports en commun, des commerces, voire des écoles s’il s’agit d’un appartement familial…). Omettez les éventuels inconvénients (6e étage sans ascenseur, rue bruyante, rez-de-chaussée…) ou bien transformez-les si possible en points forts (nid d’aigle, quartier vivant, facilité d’accès…). Transformez ainsi votre petit appartement en un « nid coquet », et votre studio avec lit en mezzanine en un « petit espace optimisé, pratique et malin ».

 

Vous souhaitez faire gérer votre bien ? 

Découvrez notre offre complète de gestion locative ou consultez notre infographie sur la gestion locative.

Verified by MonsterInsights